de 1830 à 1962

 

 

Retour au menu

 

Scènes d'Algérie

 

 

    

 

 

 

 

Une technique bien particulière a été utilisée pour la réalisation de cette œuvre. L'artiste a peint son tableau avec des jus de fruits sur du papier très fort, presque cartonné. À ce stade, rien n'apparaît sur le support, les jus de fruits étant très délayés. Ce n’est qu’en passant le dos de la feuille de papier sur la flamme d’un réchaud à gaz que la peinture se révèle dans toute sa beauté. Ici, Bidon 5 dans le sud Algérien.